Madame Claudine MICHIELS
Je voudrais vous dire combien Claudine et Daniel ont compté dans ma vie : Daniel à été mon professeur de peinture de 1968 à 1973 et j’ai rencontré Claudine en 1987 et nous avons commencé à nous parler et ensuite à nous voir régulièrement.
C’était une excellente amie, une confidente, elle me donnait de bons conseil, nous avons passé de très bons moments ensemble.
J’espère qu’elle ne souffre plus dans cet état de confusion et dans son monde où elle semblait s’être enfermée.
Tu me manques tellement.
Photo 722328Madame Alice CALEWAERT
Bonjour,
Je vous souhaite mes condoléances et de courage.
Je me souviendrai toujours que maman et votre maman allaient faire des courses au delhaize avant ces gros bâtiments. J avais 5 ans. Comme quoi les bons souvenirs restent dans nos petits tiroirs.
Toujours calme et cougeuse. Je la voyaiq parfois marcher malgré son âge. C etait une belle personne et douce.

Sophie
Madame Madeleine DEGALLAIX
tu étais le meilleur de mes fils malheureusement tu as eu des mauvaises fréquentations et qui ton conduit la ou tu es a ce jour mais je t 'aimerais toujours j 'aurais voulu partie avec toi mille bisous
Madame Madeleine DEGALLAIX
Mme Degallaix, c’est avec une profonde tristesse que nous avons appris hier votre décès, nous garderons de vous l’image et le souvenir d’une douce et aimable femme, que nous admirions et aimions, vous aviez toujours le souci de savoir si on se plaisaient toujours dans votre maison, et oui c’est toujours autant vrai que nous nous plaisons dans celui qu’à été votre foyer avec votre époux, je garderais toujours à l’esprit que les murs que nous abritent vous ont également abrité, pour cela nous nous sentons bien depuis le premier jour où nous avons emménagé. Partez dans l’insouciance, nous perpétuerons votre souvenir avec autant de tendresse et amitiés comme au jour où nous avons fait votre connaissance. Nous présentons toutes nos sincères condoléances à la famille également avec tout notre respect et amitié et vous soutenons dans cette dure épreuve.
Monsieur Roland BAVAIS
Notre cher monsieur Roland était un homme de convictions ,humaniste et chrétien fervent , osant affirmer sa foi sans l’imposer .Monsieur Roland était un homme à l’écoute et au service d3 son prochain av3c beaucoup d’humilité et de discrétion .
Un être qui savait apprécier ke# beautés d3 la vie dans toutes ses formes alliant gastronomie et culture avec une aisance sans pareil . Un être de fraternité en actes et pas seulement en paroles ,
Immenses merci# cher monsieur Roland pour le phare de joie de fraternité que tu à été pour nous durant ton pèlerinage terrestre …et sois assuré que de l’autre côté de la rive où tu es maintenant nous allons te faire travailler en vue construire un monde plus juste et fraternel dan# l’humilité de notre quotidien car nous savons que come toujours ´nous pouvons continuer à goûter à la joie de tes délicates attentions pour chacune et chacun .En fidèle union d’unité de prières Marie-Christine
Photo 710131Monsieur José-Saul VANSTALLE
Soms is er zoveel dat we voelen, maar zo weinig dat we kunnen zeggen.
Heel veel sterkte aan de ganse familie. Wij denken aan jullie. x
Photo 708103Madame Vanessa URBAIN
J'apprends aujourd'hui avec une profonde tristesse que ta merveilleuse âme est partie rejoindre celles de nos anciens.

Tu étais d'une essence rare, une âme ancienne comme on n'en trouve presque plus.
Tu etais de ceux qui sèment des fleurs sur leur passage, dotée d'un don et d'une énergie solaire que tu mettais toujours au service de ton prochain.

Nous avons ri ensemble, nous avons parfois pleuré aussi, partagé des moments doux et intenses mais surtout nous avons dansé, dansé sur les sons de Prima Nocta, dansé les pieds nus dans l'herbe et dansé jusqu'au bout de la nuit à notre mariage.
Les circonstances ont fait que nous ne nous sommes plus revues depuis et je le regrette sincèrement.

Aujourd'hui mon cœur saigne mais je me console car maintenant tu peux rayonner et danser librement jusqu'à ce que nous venions te rejoindre pour nous déhancher les pieds nus dans l'herbe et danser jusqu'au bout de l'éternité.

Alors danse ma belle, danse pour nous et sois en paix, on t'aime.

Jennifer, Jérôme & Lila

Cher Frank, chers proches de Vanessa, je tiens à vous présenter mes plus sincères condoléances. Toutes mes pensées vont vers vous, je vous envoie toute mon énergie afin de traverser cette douloureuse épreuve.
Vanessa à semer des fleurs sur vos chemins et vous pourrez toujours profiter de son parfum partout où vous serez, elle sera là.
Madame Engracia LUNA TORRES
Dans la vie, il est rare de rencontrer des personnes adamantines, des gens qui ont le cœur sur la main, des êtres humains qui ont une fibre spéciale.
Ingrid (C'est ainsi qu'elle voulait être appelée) faisait partie de ces gens qui plus que de la gentillesse sont pétries de bonté. Cette vertu qui illumine ceux qui sont autour d'elles. Ingrid restera pour moi une personne exceptionnelle par son souci du bien-être des autres, de ses proches, de ses amies et amis.
J'ai eu la chance de côtoyer pendant un trop court moment Madame Engracia (INGRID) LUNA-TORRES, puisse-t-elle à présent reposer en paix. Son souvenir demeurera gravé dans ma mémoire. Courage à sa famille; aux proches qui sont anéantis par la disparition de cette belle personne.
Madame Engracia LUNA TORRES
À toi, mon amie que j’ai perdue de vue.
J’ai envie de te dire que je t’ai tellement aimée.

Fort.

Pour tout ce que tu es.

Avec tes petits coins d’ombres et tes tellement grandes qualités.

À une certaine période de ma vie, t’a été exactement l’amie dont j’avais besoin.
Je garde précieusement en mémoire les moments passés et m'associe à votre peine.
Sincères condoléances à toute la famille.

De la part de Maxime et Léonie : Ingrid tu étais une gentille dame et tu nous manquera.

De la part de Linda Makkink et ce joint à moi, Bernard, Léonie et Maxime Debosschere.
Photo 688495Monsieur Jacques ROGISSART
Je salue la mémoire de ce grand militant wallon qui a toujours servi notre cause avec le plus grand désintéressement.
Paul-Henry Gendebien
Photo 688495Monsieur Jacques ROGISSART
Jacques Rogissart fut un militant et un patriote wallon d'une qualité exceptionnelle. A 20 ans, je lisais et relisais, admiratif et passionné, ses éditoriaux dans le bimensuel Wallonie Libre. L'élégance du style, l'érudition, la profondeur de sa réflexion politique me fascinaient ; il était devenu mon maître à penser. Jamais je n'oublierai ce grand Wallon, ce grand Français.
A Madame Rogissart, à tous ses proches, j'adresse mes condoleances émues.
Eric Basso
Photo 688495Monsieur Jacques ROGISSART
Je suis un simple citoyen très attaché à ma terre natale, la Wallonie. Par ces quelques mots je tiens à vous présenter mes chaleureuses condoléances et demain en pensées je serai à vos côtés . Jacques est entré dans l'histoire du Mouvement Wallon, je lui dis merci ...
Photo 677493Monsieur Giovanni PASSERI
Cher M Passerri,

j'ai oublié de te dire comme je suis attristé que personne ne m' ait prévenu de ton départ dans l' autre monde;
je serai venu te dire au revoir
maintenant papa,maman et toi meme sont à nouveau réunis à jamais

ton Ben
Photo 681741Monsieur Robin William RATCHFORD
still
for robin

ciao robin
looking sharp today

ciao
yes sorry
we have to write a press release
yes it’s urgent
yes I know
they’re always urgent
no the benefits
what are the benefits
are there any benefits
we have to explain
the benefits
yes the porte-parole is waiting for it
le porte-parole
the carrier of words
excuse me a moment
oui on est en train de le faire
t’inquiète
oui ça marche
je te rappelle dans cinq minutes
so what else can we talk about
no clearly and simply
will small businesses
export more
will prices
come down
excuse me a moment
klar es ist fast fertig
ich rufe dich in ein paar minuten
zurück
not too formal
yes we’d better say something about
stakeholders
transparency
and civil society
the more civil
the better
maybe we can tighten up
the last paragraph
yes that’s good
that’s perfect
great job everybody
right I’ll check with the cabinet
and we are done
it’s a pity we had to take out
my sentence
about tea

you were never just a carrier of words
you played with them
shuffled them
tossed them in the air
and laid them out
in precise cascades

there were still
frontiers to cross
still
words
to write
still
your keyboard
still
your fountain pen
requiescas in pace

ciao robin
you looked sharp
every day

niall
august 2021

notes

service du porte-parole, official commission spokesperson
        
yes we are just finishing it
don’t worry
yes that works for me
I’ll call you back in five minutes

right it’s almost finished
I’ll call you back in a few minutes

cabinet = the team which supports the commissioner

latin, may you rest in peace
in the subjunctive mood because of may and in the 2nd person you
the more usual form is requiescat in pace in the 3rd person, may he rest in peace
I think Robin would have liked that subtle linguistic difference which very few people would notice

Please excuse me. I was away last week and I was not able to include this with the tributes from colleagues. Sorry also I could not format it. Let me know if you would like the formatted version.

With my deepest condolences,

Niall
Photo 681741Monsieur Robin William RATCHFORD
Robin was a great mentor for me in the Commission and the first person I met in DG Trade as a fresh-faced young intern. I'm from Altrincham, and knowing that he was from the same area made me feel a career in the EU was possible. Always kind and courteous and a true gentleman, he was never afraid to ask awkward questions about whether what we were doing would be understandable to normal people. He was also an inspiration in the constant thirst for knowledge, specifically languages.

I will miss his languid and dry humour, his sharp sense of style, and hearing about his constant battles with some of the dodgier establishments that had popped up around his beautiful house, which I regret I never had the chance to visit.

RIP
Photo 681741Monsieur Robin William RATCHFORD
I had the privilege of working with Robin for a number of years during which I discovered Robin's extraordinary personality: a gentle and mild character, very reflective and curious and the same time, with a strong sense of collegiality, loyalty and friendship. Robin surprised me so often with his outstanding qualities and his sometimes unexpected sides: his travel experiences and journeys, his reflections and insights in culture, society and politics; and his joy of life! We miss you so much, Robin!
Photo 681299Madame Grazia ORLANDO
bonjour toute ma famille presente nos condoleances pour la famille orlando ainsi qu a mme grazia c est triste nous partageons avec vous ce moment douloureux nous partageons votre peine prenez soin de vous salutations distinguees m elle floriane mackowiak une inconnue amie floriane 29/08/2021 14h 38mn
Monsieur Daniel DECAMPS
Ce petit message est ecrit de notre lieu de vacances:

Daniel nous a quitté.
Sonia et moi avons croisé son chemin à des moments différents.
Nous garderons de lui le souvenir d'un gars serviable, attentionné, attaché à sa communauté, à son village d'adoption Virginal, .
Il s'ètait aussi engagé aux côtés du CLI et de la vie associative auxquels il a rendu de très nombreux services.
C'est lui qui dernièrement encore allait chercher le Petit Tram chez l'imprimeur pour le conduire au centre de distribution de la poste à Mont Saint Guibert.
Merci Daniel pour ton dévouement,et ton implication...
Toutes nos condoléances à Marie-Louise et ses proches.
Luc Schoukens et Sonia De Vos
Monsieur Daniel DECAMPS
aurevoir mon petit frère chéri,je t'aime tant et tu le savais ont se le disait toujours ses paroles"je t'aime" autant moi à toi que toi à moi,tu sera à jamais dans mon coeur mon amour,bon voyage gros bisous d'amour
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
Merci de m'avoir permis de m'évader et merci encore d’avoir semé en moi la graine du voyage !! C’est un long voyage qui commence pour vous pour mener jusqu’à la lumière…
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
Ce génie de l'écriture a été l'éveilleur à la lecture de tous les Belges de ma génération.
Il révélait une connaissance et un amour profonds de l'être humain. Ses personnages étaient vivants. Nous nous reconnaissions en eux.
Bob le parisien était bien Belge!
Monsieur Dewisme a ouvert à tous l'œil sur le monde: le vrai monde, celui qui vit.
Mes origines profondes sont athoises. Il nous a fait voyager à travers tout l'univers. Grâce à lui nous ne serons jamais les habitants d'un petit village fermé sur lui-même.
Merci Monsieur Dewisme;
Merci à vos proches qui ont soutenu si longtemps votre inspiration sans limites.
On vous croyait immortel.
Croyez-moi: vous l'êtes!
MERCI. MERCI. MERCI.
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
Chers amis moraniens,
C'est avec beaucoup d'émotions que j'ai appris le décès de notre cher Henri Vernes.
Certes, son âge avancé devait nous préparer à cette séparation, mais malgré tout l'annonce de son décès fut un choc pour nous tous.
J'ai toujours été un fan de Bob Morane ; j'ai fait la connaissance de notre héros, grâce aux planches BD du magazine auquel était abonnée ma Grand-mère : "Femmes d'aujourd'hui". J'avais 10-12 ans à l'époque (j'en ai 60 aujourd'hui !). Un jour, j'ai découvert que Bob Morane était d'abord un série de romans ! A partir de ce moment les aventures de Bob Morane sont devenues une vraie passion...
Je les ai toutes "dévorées" et elles sont devenues virales de mon adolescence à ma vie de jeune adulte. Dès que je l'ai pu, je suis devenu un collectionneur acharné de tout ce qui touchait à Bob Morane. Et en 1986, QUEL BONHEUR ! Un club Bob Morane allait voir le jour...
Que de passion à la faveur de nos rencontres annuelles du mois d'octobre !!! Et puis, les "marchands du Temple" sont arrivés...et nos réunions ont été transformées en purs produits mercantiles...C'est dommage...Ainsi va la vie, mais l' oeuvre deHenri Vernes perdurera, j'en suis certain !
Je présente à la famille, ainsi qu'aux nombreux amis de Charles-Henri, mes plus sincères condoléances...
Un fan d'Henri Vernes de longue date
Et un ancien membre du club Bob Morane
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
M Henri Vernes ; merci de m’avoir accompagné depuis mon adolescence , de m’avoir fait voyagé et rêvé, de m’avoir donné le goût de la lecture ;et ceci avec un héros de papier : Bob Morane. Et sans vous pas de club Bob Morane et tout ces amis que j’ai : en France, Belgique , Canada et Suisse. Merci pour votre présence lors des AG du club Bob Morane.

Merci encore pour tout, cher Henri, vous resterez toujours dans ma mémoire.

Amitiés Jean Pierre MARTY
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
Dès l'âge de 7 ans en 1960, Henri Vernes m'a donné le goût de la lecture et des voyages. C'est lui qui, un peu plus tard, m'a donné envie de défendre les peuples dits "premiers", les amérindiens en particulier. A l'âge de 18 ans, je suis parti à la recherche des trésors de Golconde en Inde et, si je n'y ai pas trouvé le plus gros diamant, j'en ai trouvé un autre également éternel.
Alors Monsieur Vernes merci pour tout et voyagez bien dans les mondes parallèles qui vous sont désormais ouverts pour l'éternité.
Serge CHASSEUIL dit CACHI
Photo 677386Monsieur Charles-Henri DEWISME
Monsieur Charles-Henri Dewisme/Henri Vernes a occupé et occupera toujours une très grande place dans notre vie. Maître de l'imaginaire, du roman d'aventures et créateur d'un héros positif et attachant, il a fait rêver des générations de lecteurs et d'amateurs de Bob Morane. A une époque, on ne parlait que de cela dans les cours de récréation. En créant son héros, Henri Vernes a permis à ses lecteurs de voyager partout dans le monde, à une époque où parcourir la planète n'était pas chose aisée comme cela l'est aujourd'hui. Il nous a appris la géographie et bien d'autres choses autant que nos parcours scolaires. Dans certains romans il prévoyait déjà des événements et des changements qui ont vu le jour par la suite. Quel talent !
Nous sommes nombreux à avoir bâti des collections complètes des oeuvres de M. Vernes, tous éditeurs confondus et ce n'est pas chose courante.
Nous avons souvent eu l'occasion de le rencontrer, de lui parler, d'assister aux cérémonies d'hommage organisées par certaines villes ou lors des réunions du Club Bob Morane et c'était toujours un plaisir de le voir, d'apprécier sa gentillesse et sa disponibilité. Pour une interview destinée à un livre, il nous avait reçu chez lui une après-midi et cela restera aussi un très grand souvenir.
Merci pour tout cela semble un mot bien faible pour marquer notre reconnaissance.
Vous resterez toujours dans nos coeurs et nos mémoires, Cher Henri Vernes.
Nos plus sincères condoléances à ses proches.
Michelle et Guy Bonnardeaux