Les hommages

Photo 557888Monsieur Claude FEITH
partage votre immense peine et vous assure de toute ma sympathie, pensées pour Claude. .
Photo 526881Madame Josiane DERNONCOURT
Ma tati jojo,
Qu elle tristesse que tu ne sois plus parmi nous...
Je me rappel de ton si beau visage ton sourir ta joie de vivre et ta passion avec les chats, je me souviens pendant notre enfance quand ont venaient ( mon frère et moi) chez toi tu nous emmener aller chercher un jouet au magasin à côté de chez toi! Oui on y allait à pied tout content.
Quand j ai appris ton décès j étais surpris et terriblement triste, je me suis dis qu à noël je passerai te voir comme chaque année, mais non ça ne sera pas le cas pour cette année, nous habitons loins à chaque fois que je venais en belagique je passais te voir te faire un bisous, ça sera toujours le cas crois moi ce sera comme avec papi quand je viendrai j irai me recueillir sur ta tombe!

C est là où je me rend compte qu il faut profiter au maximum de ça famille car la vie est trop courte, on ne sait pas ce qui peut arriver le lendemain....donc profitons au maximum de notre famille tant que o on peut!

Je pourrai faire un roman si je le voulais mais à je sera pas ça qui te ramènera en vie permis nous...,

Rejoins papi ton frère au paradis soyez heureux là haut! Rendez vous dans les nuages.

Bisous tatie jojo
Photo 510451Monsieur Roger VAN ESPENHOUDT
Je veux m'associer a tous ceux qui prennent part a votre affliction
Veuillez recevoir mes condoléances très sincères et croire en mes
respectueux sentiments.
Monsieur Jules LACHANCE
Games & Members Contests, Win Cash & Prizes | Mybookie Sportsbook
Photo 499242Monsieur Octave PETILLON
Chère Bernadette et Famille,
Je vous adresse mes vives condoléances à l'occasion du décès de votre père.
En toute sincérité.
G Bonnier
Photo 499242Monsieur Octave PETILLON
Il y a quelque chose de plus fort que la mort.
C'est la présence des absents dans la mémoire des vivants.
Sincères Condoléances.
Photo 495394Monsieur Firmin BOUCHER
Sincères condoléances à toute la famille
Photo 384538Madame Martha JULT
Merci chère Tante 'Nanette' d'avoir été si longtemps ma tante, ma marraine. Je n'oublierai jamais ton immense gentillesse.Dans mon cœur tu resteras toujours
Photo 471230Monsieur Alberto COELHO PINTO
Foi com muita tristeza que tomei conhecimento agora do falecimento do camarada Pinto, que conheci em Argel e com quem privei muitas vezes em Bruxelas. Sempre foi um digno militante anti-fascista e anti-colonialista, e amigo do meu Partido o MPLA. Desertou do exército português em 1961 por Maquela do Zombo, como Cabo Enfermeiro em companhia de outro revolucionário o alferes médico Mário Pádua.
Ambos tinham-se alojado na véspera da deserção no Hotel Franco, propriedade do meu sogro, Sr. Armínio Franco.
À família enlutada, em especial à sua mulher Amélia, à sua filha e demais familiares, amigos, e camaradas do PCP apresento as minhas mais sentidas condolências.
Amigo e Camarada Pinto, repousa em paz!
Madame Marie GIVART
Repose en paix,ma grande sœur,nos vies nous ont éloigné,mais le même sang coule dans nos veines.Que Dieu te bénisse.
Photo 468230Monsieur Valerio MALIZIA
Tû a ete le meilleur des beaux papa Tû a fait telment pour moi ét boucoup pour Sebastien nous gardon en maimoir tout les bon moment passé à tes côté adieux beaux papa mtn Tû pout à te reposée dans la serinite t'es le meilleur
Photo 468230Monsieur Valerio MALIZIA
Papa
Comme une partie de carte inachevé
Tu nous a quitté repose en paix tu nous aimait tous et on t aimait aussi ciao papa
Photo 427457Monsieur Raymond FRANQUET
J'apprends ce 14/09/2017 avec une profonde tristesse le décès de Monsieur Raymond Franquet que j'ai connu au Crédit à l'Industrie jusqu'en 1988, date à laquelle j'ai quitté cette Banque pour rejoindre une autre à Luxembourg (Kredietbank) et d'autres fonctions de cadre dans la Finance; j'ai 66 ans et je suis retraité.
J'avais 27 ans en 1978 quand je suis entré dans le service crédits dirigé par Monsieur Franquet; j'ai ensuite travaillé à la SNCI Liège de 1980 à 1987, mais ce ne sont pas mes meilleurs souvenirs professionnels, et j'ai retrouvé Monsieur Franquet à Bruxelles de 1987 à 1988, et ce fut pour moi la plus belle des dix années passées au Crédit à l'Industrie. Nous travaillions au même étage et j'ai réellement pu apprécier l'homme qu'il était à sa juste valeur.
Je m'étais toujours promis de passer un jour à Bruxelles rue Tintoret, pour le saluer et l'inviter à aller déjeuner ensemble, mais je n'imaginais pas qu'il avait déjà 89 ans en 2017. Je suis vraiment très triste de n'avoir pu le revoir depuis mon départ en 1988, même si cela date d'une trentaine d'années, je garde un excellent souvenir de lui : c'était une belle personnalité et je ne l'ai pas oublié.
Toute ma sympathie à son Epouse et à la Famille,
Nicolas DE RYCK
Photo 374086Monsieur Marc GARCIA DEL VALLE
Mon cher Marc
Tu Étais la plus belle personne que l'on puisse connaître
Un homme de parole
        Une personne que tout le monde Appréciais
        Tu me manques vraiment
Je ne suis pas sûre que tu serais content de tout ce qui se passe maintenant
        Je me souviens de tous ces moments partagés
Tu avait un vrai vrai talent
        Jamais vraiment reconnu
Mais je t'ai jamais vendu
Frérot je t'aime et tu me manques
On dit toujours plus c'est les meilleurs qui partent les premiers
C'est vraiment un dicton de merde
        Et je vous conseille d'écouter cette chanson karma
Cela lui donne encore une belle leçon de vie
À bientôt
Photo 448240Madame Hélène LECLERCQ
Je ne suis pas présente pour t'accompagner vers ta dernière demeure. Mais nous ne sommes pas loin l'une de l'autre, seul un chemin nous sépare et tu resteras ce que tu as été.
"Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence de l'absent(e) dans la mémoire des vivants." (J.d'Ormesson")
Tu as fait preuve d'un grand courage pour affronter les douleurs que la vie t'a infligé, repose en paix.
Au revoir marraine.
Photo 419456Monsieur Salvatore MARCHIONE
Nonno je tenais a te faire un petit hommage.. Sache que tu nous manques énormément et qu'on t'aime tous ! Gros bisous et veille sur tout le monde ❤
Photo 425646Madame Véronique BAHI
Au ciel...Je sais que tu es bien, que tu ne souffres plus...mais si tu savais le manque je ressens...tu me manques énormément
Photo 425646Madame Véronique BAHI
On devrait allee en Roumanie ma chery Vero..Ma famille t attendre mais tu viendrai jamais..J ai plus des larmes..j ai des espoirre que les Anges te protege en peace...Adios ma chery Veronica...
Photo 385472Docteur Théophile EYKERMAN
C'est avec une immense tristesse que nous venons, papa, maman et moi d'apprendre le décès de Théo.
Nous n'arrivons pas à y croire, il nous a encore reçu la semaine dernière et devait venir ce matin.
C'est pour nous une énorme perte, il nous a accompagné dans les moments les plus difficiles. Certaines portes médicales se sont fermées, la sienne est toujours restée ouverte. Nous lui souhaitons un dernier voyage en paix. Il s'en va rejoindre Marianne. Nous pensons à ses enfants Olivier, Magali et Stéphanie. Nous sommes perdus … Au revoir Théo et merci pour tout :( :( :( :( Tu laisses derrière toi un vide énorme … Pierre, Béatrice et Isabelle
Photo 374086Monsieur Marc GARCIA DEL VALLE
Quelle triste nouvelle. J'ai eu la chance de te rencontrer quelques fois et ce qui va me rester est cette gentillesse qui émanait de toi. Une belle personne nous a quitté . Un beau duo va se former avec Angel la haut. Au revoir Marc.
Photo 374086Monsieur Marc GARCIA DEL VALLE
C'est une triste nouvelle.
C'est dans ces moments de douleur que les mots écrits par Marc prennent tout leur sens.

« Je me souviens comme si c’était hier
On entrait dans la saison que je préfère
Celle tout juste après l’hiver
Ou quand après le froid, les gens redeviennent fiers
Et je me souviens cette année là
Le froid a duré pendant des mois
Je me souviens cette année là, ce qui m’a manqué c’est seulement toi
Si la vie est un océan de peines
Alors ton souvenir serait la marée qui les ramène…. »

« Il est parfois trop long, mais bien souvent trop court
Contrairement aux saisons, il n’est jamais de retour
C’est l’instant présent, l’instant de tous les instants
On en profite à peine même en se donnant de la peine
Les heures passées s’éteignent et plus jamais ne reviennent
C’est l’instant présent oui l’instant de tous les instants.
Et je vie chaque instant, car je sais que la vie n’est faite que de temps
Il y a ceux qui disent que le temps c’est de l’argent
Moi je dis que lui, on le retrouve à tout moment
Mais que le temps qui passe, lui, est perdu tout simplement
Il n’y a pas d’autres trains qui passent sur la ligne du temps
L’instant présent est l’instant même de tous les instants.… »

Je ne t'oublierai jamais Marc. Merci pour tous ces moments de musique passés à tes côtés... ta musique résonnera toujours.
Isa *Iris Jenkins*
Madame Marie-Camille COYETTE
Marie-Camille,j'ai su aujourd'hui...Je pensais te revoir dés mon retour de vacances mais ton âme était déjà partie dans le désert.Marie-Camille j'aimais ta force tranquille,ta voix sereine,ton visage souriant,ta gentillesse.Tu aimais les gens, tu avais le goût de la vie,tu étais une belle personne.Marie-Camille j'ai eu la chance de te connaître et tu vas me manquer.Marianne ( du château).
Photo 340334Monsieur Miguel-Luis ALONSO VALDERREY
Miguel tu est un ami irremplaçable,29ans que nous connaissons, 19ans de travail ensemble,tu as toujours été la pour m'aider dans ma maladie ce que je pourrais malheureusement plus faire,dans le travail on était main dans la main.je t'oublierai jamais fidèle et généreux que ťu était tous les jours je pense à toi, les bonnes choses qu'on a passé ensemble tu étais un grand homme jose qui T'oublierai jamais. Tu peux être fier d'avoir connu Anni qui T'AIME et qui a permis D'avoir quelques années de bonheur.
Photo 352490Monsieur Eric GILLAIN
Éric, tu viens de nous quitter, trop tôt, trop mal.

Au cours de ta trop courte vie, nos chemins se sont croisés plusieurs fois.

Dans les années 80 tu as collaboré à Animaux sans frontières pour faire connaître l'association, pendant plusieurs années. Tu a démontré des capacités d'organisation exemplaires, malgré ton jeune âge à cette époque.

Dans les années 90, tu as organisé la prospection des clients dans l'agence immobilière que je dirigeais, encore une fois avec brio, enthousiasme et persévérance. Aucun obstacle ne te faisait peur malgré la difficulté de ce travail.

Dans les années 2000, on s'est retrouvé à nouveau dans le crématorium pour animaux à Sombreffe, pour lequel tu as consacré beaucoup de temps à développer les activités, encore une fois avec dynamisme et persévérance.

Au cours de ces différentes collaborations, j'ai constaté des capacités d'organisation et de perseverance qui sont tout à ton honneur.

Depuis environ 8 ans, nous nous sommes perdus de vue.

Te connaissant assez bien, je peux imaginer que tu as cherché à réaliser d'impossibles rêves, que tu as cherché à atteindre d'impossibles étoiles.

J'ai l'age d'etre ton père (qui t'a quitté trop tôt aussi et pour lequel tu t'es dévoué sans compter).
C'est donc sur un ton paternaliste que je peux dire que j'ai découvert tes innombrables talents mais aussi quelques défauts dont un égocentrisme exacerbé qui t'a peut être poussé à abandonner la recherche de tes impossible rêves.

Si tu souffrais, tu ne souffres plus, à présent. Mais beaucoup de gens souffrent de ton départ, ta famille, tes amis et tous ceux et celles qui t'aimaient ou qui t'appréciaient.

Ou que tu sois à présent, essaie de trouver une formule magique ou d'inventer une machine à remonter le temps, pour revenir. Ceux et celles qui te pleurent ont besoin de toi et les souvenirs que tu leur laisses ne suffiront pas à apaiser leur douleur.

Tu deviendras bientôt de la poussière d'etoile, comme nous tous un jour et nous nous retrouverons un jour tous réunis dans l'univers.
C'est une bien maigre consolation.

Bon voyage Éric. Courage a ceux et celles qui souffrent à présent, sans toi, en particulier tes enfants et tes proches, que j'embrasse affectueusement.

Michel Thirionet